Welcome to MEIKO.
Please select a country and click "confirm".
The clean solution

Restaurant De Witte Stein à Reuver

La rapidité, c'est notre priorité

En 2006, Geert Teunissen a la possibilité d'acheter le terrain sur lequel se trouvait l'ancien Witte Stein jusqu'à son incendie en 2004. Il est désormais prévu de planter une forêt sur ce morceau de terre. Une autorisation spéciale de la municipalité lui permet d'acquérir un terrain supplémentaire en contrebas, au niveau de sa maison, et de réaliser les travaux d'extension dont il a tant besoin. Cependant, son épouse Désirée en décide autrement et demande à son mari de reconstruire le Witte Stein afin qu'elle puisse reprendre son ancien passe-temps, le travail dans la branche de l'hôtellerie et de la restauration. En l'espace de quelques mois, un modeste restaurant avec une petite cuisine, 65 places assises et une terrasse accueillant 15 tables est aménagé. 12 ans plus tard, le restaurant De Witte Stein peut accueillir 250 personnes en salle et pas moins de 500 personnes en terrasse.

Juste avant Noël 2018, le lave-vaisselle tombe en panne. Marcel Neuray de MN-Gastroservice, qui a été impliqué comme consultant interne dès le début, conseille Geert d'opter pour un lave-vaisselle à capot MEIKO. En deux jours, la UPster H 500 atteint une capacité d'au moins 720 assiettes par heure. Geert dit :

« La rapidité est le facteur le plus important. Auparavant, la vaisselle s'empilait et trois à quatre personnes se retrouvaient là pour le lavage, le rinçage et l'essuyage manuel.

Si le restaurant déborde à cause de l'arrivée inattendue de 1 000 invités au lieu des 700 habituels, vous aurez besoin de ces mains supplémentaires. Un autre avantage est la réduction du stress en cuisine. Le stress a un effet négatif sur le chef de cuisine et donc sur la qualité des plats. Ainsi que sur les serveurs qui, à leur tour, déchargent leur stress sur les invités. Cela doit à tout prix être évité ».

Geert n'aurait pas cru possible que le nouveau lave-vaisselle à capot soit à ce point performant, rapide, et avec ce niveau de séchage. « J'aurais dû l'acheter il y a cinq ans déjà. Nous économisons des centaines d'heures par an, de sorte que le lave-vaisselle s'amortit en moins d'un an et demi », déclare Geert avec satisfaction.