Welcome to MEIKO.
Please select a country and click "confirm".
The clean solution

Cycle de traitement dans l'atelier de maintenance des EPR

Reconditionnement des équipements de protection respiratoire

Protection individuelle
On entend par protection individuelle l'ensemble des mesures protégeant le préposé aux équipements de protection respiratoire (EPR) d'une contamination interne (des bactéries, par ex.) ou externe (des résidus de combustion, par ex.) durant son travail. Le chef d'intervention peut renseigner sur le type de contamination (en précisant ce qui a brûlé, notamment). Les mesures de protection individuelle du préposé aux EPR doivent être choisies en conséquence.

Commençons par le cycle de traitement dans l'atelier de maintenance des EPR

1. Réception

  • Réception des équipements dans la zone sale. Les masques et les respirateurs à air comprimé peuvent être contaminés de l'extérieur (par la fumée et la suie, notamment), les masques et les détendeurs peuvent également l'être de l'intérieur (par l'air expiré par le porteur, ses sécrétions, sa salive et ses peaux mortes).
  • Le préposé aux EPR doit porter un EPI pour éviter tout risque de contamination
  • Il doit documenter l'entretien du matériel.
  • Les filtres respiratoires usagés sont des déchets dangereux ; ils doivent être éliminés en tant que tels ou renvoyés à leur fabricant.

2. Prélavage

  • En cas d'encrassement important, l'équipement est àprélaver à l'eau claire dans la zone sale de l'atelier
  • Le préposé aux EPR doit porter un EPI adapté au risque de contamination

3. Démontage

Le démontage a lieu dans la zone sale. Les masques et les respirateurs à air comprimé sont traités séparément. Le préposé aux EPR porte un EPI adapté au niveau de risque (des gants de protection, au minimum).

  • Masque complet
    • Démonter le masque conformément aux instructions du fabricant (mode d'emploi et consignes d'entretien) en vue de son lavage en machine.
    • Retirer les lunettes pour masques et les traiter séparément.
    • Placer les éléments démontés dans les casiers pour petites pièces du TopClean M de manière à pouvoir déterminer par la suite à quel masque ils appartiennent.
  • Détendeur du respirateur à air comprimé
    • Séparer le raccord de la conduite de moyenne pression
    • Après le démontage, suivre les instructions du fabricant (mode d'emploi et consignes d'entretien), puis placer les petits éléments dans le casier pour petites pièces.
    • Veiller à positionner correctement les autres éléments dans le casier pour détendeurs.
    • Fixer la conduite de moyenne pression sur la conduite circulaire du casier pour détendeurs du TopClean M et la mettre sous moyenne pression à son entrée dans la machine pour empêcher le détergent, le produit de rinçage et le désinfectant d'y pénétrer.
  • Harnais du respirateur à air comprimé et système pneumatique
    • Fermer hermétiquement le système pneumatique (réducteur de pression, raccordement manuel de la bouteille d'air comprimé, soupape de sécurité, etc.) conformément aux instructions du fabricant.
    • Fixer le harnais au casier.

4. Nettoyage et désinfection en circuit fermé

Placer l'équipement dans le casier
Placer l'équipement dans le casier
Insérer le casier dans la machine
Insérer le casier dans la machine
Démarrer le programme de désinfection
Démarrer le programme de désinfection
Retirer l'équipement désinfecté
Retirer l'équipement désinfecté
  • Respecter la séparation entre zone sale et zone propre :
    • Zone sale : insertion des casiers contenant les pièces contaminées
    • Zone propre : fermeture du  TopClean M, démarrage du programme de l' appareil de nettoyage , ouverture en fin de programme et déchargement de l'EPR et des petites pièces après traitement.
  • Le TopClean M fonctionne de manière automatisée et exécute les différents programmes (nettoyage en profondeur – rinçage – désinfection – rinçage ou nettoyage en profondeur – désinfection/rinçage) à +60° C.
  • Nettoyer, désinfecter et rincer des accessoires tels que les étuis de transport des masques.
  • Le préposé aux EPR porte des gants de protection pour ne pas recontaminer les équipements traités.

5. Séchage

  • Le préposé aux EPR porte des gants de protection pour ne pas recontaminer les équipements traités.
  • Déchargement des EPR nettoyés, désinfectés et rincés. Un égouttage n'est pas nécessaire en raison de la chaleur résiduelle du traitement à haute température (+60 °C).
  • Placer les EPR dans l'armoire de séchage tant qu'ils sont encore chauds.
  • La température de séchage ne doit pas dépasser +60 °C.

6. Montage, remplacement

  • Le préposé aux EPR porte des gants de protection pour ne pas recontaminer les équipements traités.
  • Remplacement de composants des EPR (disque de soupape, soupape d'expiration, masque complet) conformément aux instructions d'utilisation et d'entretien du fabricant et à la directive 0840 (anciennement 0804) de l'association allemande de promotion de la protection incendie vfdb.
  • Ces composants doivent être remontés conformément aux instructions d'utilisation et d'entretien du fabricant.

7. Entretien, réparation, vérification

  • Le préposé aux EPR porte des gants de protection pour ne pas recontaminer les équipements traités.
  • Réparation requise de composants tels que le réducteur de pression par un expert (fabricant)
  • L'équipement doit être remonté conformément aux instructions d'utilisation et de réparation du fabricant et à la directive 0840 (anciennement 0804) de l'association allemande de promotion de la protection incendie vfdb.
  • Après vérification, les masques complets et les détendeurs sont emballés hermétiquement dans des sachets plastiques séparés de manière à éviter toute recontamination, mais en garantissant la circulation de l'air (en coupant un coin du sachet, par ex.)
  • À effectuer régulièrement : désinfection des sondes et les plans de travail de l'atelier de maintenance, désinfection des sondes à gel conformément aux instructions du fabricant, documentation du résultat des processus de désinfection.

8. Remplissage des bouteilles

  • Les bouteilles d'air comprimé doivent être remplies à des rampes de remplissage, de préférence sécurisées.
  • La qualité de l'air doit être conforme à la norme DIN EN 12021. Elle doit être contrôlée et documentée régulièrement.
  • Pour les bouteilles en fibre de carbone composite, respecter les instructions du fabricant concernant la vitesse de remplissage.

9. Tâches administratives

Le temps et le personnel affecté à l'entretien des EPR doivent être documentés.

10. Entreposage/Remise des EPR

  • L'équipement doit être stocké conformément aux instructions d'utilisation et d'entretien du fabricant et à la directive 0840 (anciennement 0804) de l'association allemande de promotion de la protection incendie vfdb.
  • Stockage hermétique des masques complets dans un étui de transport adapté
  • Les conditions de stockage doivent satisfaire aux exigences des normes DIN 7716 et DIN ISO 8331 concernant le stockage, le nettoyage et l'entretien des produits en caoutchouc.

Document à télécharger « Le cycle de traitement dans l'atelier de maintenance des EPR »